« Il n’y a pas de réponse standard. Chacun doit élaborer sa propre formule pour innover »

  • Blog
PMN – Été 2020

Cette interview a été publiée dans le numéro d’été 2020 de PreMedia Newsletter (PMN), magazine allemand, spécialisé dans l’industrie des médias. Merci à Karl Malik d’avoir accepté la publication de larges extraits traduits en français.

Les crises offrent toujours des opportunités pour de nouveaux départs.
David Sallinen d’Upgrade Media et Ioana Sträter, la directrice générale de QuestiQ ont lancé la plate-forme d’échange New World Encounters. L’objectif est de créer un lieu d’échange dynamique entre professionnels par-delà les frontières et les industries.

Leur premier projet est une visite virtuelle en 6 sessions de septembre à octobre 2020 pour échanger entre les responsables des médias français et allemands sur le thème de la génération de revenus numériques avant, pendant et après la pandémie du coronavirus. En France, le partenaire de New World Encounters est l’Alliance de la Presse généraliste. Du côté allemand, le partenaire est la BDZV, l’association des éditeurs de presse et du digital. Les premiers participants confirmés proviennent aussi bien des médias nationaux comme Libération et 20 Minutes, que de médias locaux comme La Voix du Nord, La Dépêche du Midi et même des médias internationaux comme le Wall Street Journal. Les premiers participants sont des PDG, des responsables du numérique, de l’abonnement digital, de l’innovation et des rédacteurs en chef.

PMN : Félicitations pour cette idée ! Quel est le contexte de cette nouvelle initiative qui vous a permis de faire venir Funke Media Group et le célèbre journal de qualité Die Zeit pour les premières sessions ?

Ioana Sträter : Cher Karl, c’est toujours un plaisir de parler avec toi. Il m’est apparu clairement que les changements extraordinaires de ces dernières années ont entraîné des changements dans l’industrie des médias. La transformation, la numérisation, l’innovation et le changement générationnel ont apporté un souffle d’air frais dans les maisons de médias. D’autre part, le problème bien connu du modèle économique est toujours là. Presque tous les médias travaillent à plein régime sur le thème de la monétisation des produits numériques. Cela m’a fascinée. J’ai remarqué une nouvelle réceptivité et une nouvelle curiosité pour les sujets tels que les nouvelles technologies, la numérisation, le contenu payant, la performance du contenu, l’analyse des données. Tant de nouvelles choses sont apparues : nouveaux modèles d’organisation, nouvelles équipes et tâches, nouvelles coopérations entre la rédaction, le marketing et l’informatique. Tout ce qui se passe actuellement est si riche et si passionnant. Il faut le reconnaître et échanger des idées pour inspirer les autres. Il existe une chanson intitulée, “Love is in the air”. Pour les médias, “L’innovation est dans l’air” 😊

David Sallinen, PDG d’Upgrade Media et moi-même avons travaillé ensemble à la WAN-IFRA. Lorsque David m’a parlé de son idée de créer un échange franco-allemand pour les responsables des médias, cette proposition arrivait sur un terrain très fertile. Nous savons tous les deux qu’il n’y a pas de réponse standard pour l’innovation et la transformation des médias. Chaque média doit trouver sa propre formule pour réussir – une formule basée principalement sur sa culture organisationnelle et sa capacité à trouver des solutions face aux menaces et opportunités particulières de son marché. Nous sommes également convaincus qu’un échange ouvert avec des pairs qui ont déjà suivi le même chemin de transformation sera inspirant et finalement profitable à tout un chacun.

C’est ainsi qu’est née la visite virtuelle sur le thème des revenus numériques, New World Encounters.

“Les éditeurs ont certainement besoin de soutien et de conseils mais ils doivent aussi se développer en regardant ce qui se passe ailleurs”

David Sallinen, New World Encounters

PMN : Pourriez-vous nous en dire plus sur New World Encounters et nous présenter les initiateurs ?

IS : Rassembler les gens, permettre la coopération et l’innovation, donner de l’inspiration et du courage au-delà des frontières et des industries, telle était et est encore ma passion. Afin de poursuivre ces objectifs de manière plus ciblée, j’ai fondé l’année dernière ma société QuestiQ. L’objectif de QuestiQ est de démystifier le processus d’innovation. Il existe de nombreux préjugés concernant l’innovation. Beaucoup de gens pensent qu’ils ont besoin d’un talent particulier pour innover mais tout le monde peut être innovant. Vous n’avez pas besoin de formules magiques pour gagner le jeu de l’innovation. Il suffit d’avoir la bonne inspiration, la bonne attitude, un peu de courage puis, l’innovation devient un processus gratifiant, passionnant et non un objectif irréalisable.

Je vois l’innovation comme le changement qui crée et met en œuvre des processus plus efficaces, développe des produits plus dynamiques, améliore les services et apporte de nouvelles idées dans l’organisation. L’innovation est au cœur de la croissance des entreprises.

En la personne de David Sallinen, j’ai trouvé une personne aux vues similaires avec laquelle je partage les mêmes objectifs et les mêmes valeurs. Nous nous connaissons depuis plus de 10 ans et avons déjà travaillé ensemble de manière excellente. David a fondé Upgrade Media en France l’année dernière. Il est un expert chevronné des médias, du numérique et de la transformation, avec un parcours impressionnant et une perspective globale de l’industrie des médias. Son réseau en France lui donne une connaissance approfondie des besoins du marché français des médias. Il m’a dit : “Les éditeurs ont certainement besoin de soutien et de conseils mais ils doivent aussi se développer en regardant ce qui se passe ailleurs. Es-tu partante pour relever ce défi ?” C’est ainsi qu’est née New World Encounters !

NWE Germany 2020- Virtual Tour

PMN : Quels sont les objectifs stratégiques de New World Encounters dans une période sans doute difficile, marquée par la crise économique ? Quels bénéfices peuvent attendre de cet événement numérique ceux qui sont prêts à payer ?

IS : En cette période de crise, le thème central de notre Tour virtuel porte sur la “Croissance des revenus numériques” car elle est essentielle et très pertinente. Il n’y a rien de plus important que la croissance des revenus numériques dans la recherche du modèle commercial numérique d’avenir.

Les médias que nous allons visiter pendant ce virtuel Tour “Digital Revenues” en seront de très bons exemples. Il y a beaucoup d’expérimentation, certaines choses fonctionnent bien mais beaucoup de choses ne réussissent pas. Partager ces expériences peut inspirer et encourager d’autres collègues. Ruth Betz, responsable de la transformation numérique chez Funke Media, m’a dit qu’un voyage d’étude en Scandinavie avait donné le coup d’envoi de la transformation chez Funke. J’espère que nos intervenants et leurs projets inspireront nos collègues français mais pas seulement.

PMN : Comment New World Encounters va-t-il se dérouler en pratique ? Permettra-t-il une communication bidirectionnelle, par exemple, lorsque les participants poseront des questions, auront-ils une réponse en direct ?

IS : Il y a une certaine fatigue des webinaires en ce moment. Nous voulons nous démarquer du modèle standard de webinaire et offrir une visite virtuelle dans laquelle plus d’expériences, de sentiments communautaires et d’échanges sont possibles mais le diable est dans les détails, comme on dit.

Pour nous démarquer, nous avons introduit un processus en trois étapes :

– l’étude de marché des webinaires,

– l’échange avec de nombreux experts en événements en ligne,

– et enfin, des Tests – des Tests – des Tests.

Pour l’instant, nous prévoyons d’utiliser le Digital Fishbowl (le même nombre de haut-parleurs est toujours allumé, même si ceux-ci changent de temps en temps) et peut-être des salles de réunions virtuelles mais le format numérique du Tour est encore un “travail en cours”.

“En pratique, nous voulons créer une forte interaction pendant les sessions. Pour faciliter cela, nous voulons aussi commencer à animer cette nouvelle communauté de transformateurs de médias, en leur fournissant des éléments de fond et les dernières tendances, pour leur permettre d’interagir et de les impliquer bien avant les sessions. Notre objectif est de créer une expérience unique. C’est un défi que nous voulons relever”, déclare David.

PMN : Il y a six événements numériques : deux à Hambourg, deux à Berlin, un à Düsseldorf et un à Stuttgart. A quels intervenants et contenus les participants peuvent-ils préparer leurs questions ?

IS : New World Encounters veut emmener les participants dans une visite virtuelle passionnante à travers l’innovation médiatique. Les dernières réussites dans le domaine de la croissance des ventes numériques sont racontées par des entreprises médiatiques telles que ZEIT, Funke – Hamburger Abendblatt, Media Pioneer, Axel Springer – WELT, Business Insider, BDZV, Stuttgarter Zeitung. Les thèmes abordés sont les contenus payants, les abonnements numériques, la diversification, le commerce électronique, la publicité jusqu’à la création de nouveaux produits et l’acquisition de nouveaux clients.

Voici un aperçu du programme :

Day 1 – Digital Subscription in the Pandemic Age, Time Online

17.09.2020 / 10:00-11:30 / Hamburg / Time with Christian Röpke

Day 2 – The Spectacular Growth and Digital Acceleration Story Funke and Hamburg Abendblatt

18.09.2020 / 10:00-11:30 / Hamburg /with Ruth Betz and Berndt Röttger

Day 3 – Content Performance & Monetising Quality Journalism at Media Pioneer and Welt+

24.09.2020 / 10:00-11:30 / Berlin / With Max Franke and Arndt Stessun

Day 4 – Programmatic Advertising and Business Partnerships at Business Insider and BDZV

25.09.2020 / 10:00-11:30 / Berlin / With Romanus Otte and Holger Kansky

Day 5 – Winning in the innovation game at Rheinische Post Mediangruppe

01.10.2020 / 10:00-11:30 / Düsseldorf / with Daniel Daum and Moritz Döbler

Day 6 – Paid Content, Newsletter and Change Management at Stuttgarter Zeitung and Südwestdeutsche Medienholding

02.10.2020 / 10:00–11:30 / Stuttgart / with André Kittelberger and Björn Friebe

Tags: